Macron et Eyraud, même combat ?

Le 1er avril 2017, alors en pleine campagne présidentielle, Emmanuel Macron s’affichait aux côtés de Jacques-Henri Eyraud lors d’OM-Dijon. S’affirmant comme supporter invétéré du club phocéen, l’alors candidat devenu depuis président de la République profitait de son passage dans Marseille pour s’offrir un match au Vélodrome. Arrivé quelques mois plutôt à la tête du club, Jacques-Henri Eyraud buvait du petit lait de recevoir le candidat avec qui il semblait avoir le plus d’accroches et qui correspondait bien à la vision ainsi qu’aux décisions prises par le président marseillais depuis son arrivée. Quelques mois plus tard, Emmanuel Macron, devenu entre temps président de la République, s’invitait à la Commanderie lors d’un entrainement du club.

Plus d’un an et demi après cette première rencontre, le locataire de l’Elysée est confronté à un mouvement social de grande ampleur et le club traverse une crise profonde ayant connu sept défaites et une élimination sur les onze derniers matchs disputés. Le 15 décembre dernier, lors de la manifestation des Gilets Jaunes dans les rues de Marseille une pancarte affirme « Macron, Eyraud, même combat ». Souvent rapprochés pour leur style similaire et leur soi-disant volonté de changer de fond en comble l’un le monde du football français l’autre la vie politique française, Emmanuel Macron et Jacques-Henri Eyraud auraient-ils pêché pour les mêmes raisons et ne seraient-ils pas finalement que les deux faces d’une même pièce, l’un agissant dans le football, l’autre dans la vie politique du pays ?

Lire la suite