Le revenu universel en quelques lignes

Au fil des derniers billets publiés sur le blog, j’ai abordé, au moins en creux, la question du revenu universel. Tant en parlant du salaire à la qualification ou en évoquant les conséquences possibles de la montée en puissance de la robotique, j’ai utilisé le concept de revenu universel tout en le critiquant. C’est précisément pourquoi il me parait important de l’aborder désormais en tant que tel afin de déconstruire l’idée assez répandue à gauche voulant que le revenu universel serait une sorte de panacée en cela qu’il permettrait de donner des leviers de négociations accrus à chacun pour obtenir un meilleur salaire ou exercer le métier qui lui plait.

Principalement porté par Benoit Hamon depuis maintenant un peu plus de deux ans, le revenu universel a été mis en œuvre à toute petite échelle dans différents pays. S’il est encore trop tôt pour tirer une conclusion de ces expérimentations, je crois qu’il est en revanche plus que temps d’aborder les prémisses tant philosophiques qu’économiques de ce concept tout en tâchant de démontrer à quel point le revenu universel, loin d’être une panacée, pourrait bien être la marque de la défaite définitive des forces de gauches et le triomphe absolu de ce capitalisme néolibéral financiarisé qui ne manquera certainement pas de saisir l’aubaine.

Lire la suite